• Background Image

    Blog

    diététique

21 février 2016

Philippe B. : je ne peux plus me passer de la voix d’Angel

Philippe, 60 ans, 129 Kg a suivi la méthode iWilll. A la fin des 28 jours, il demandé de pouvoir recommencer le programme, parce que, dés qu’il avait cessé d’écouter les messages quotidiens, il avait cessé de perdre du poids.

iWilll lui a offert de recommencer gratuitement en échange de son témoignage par téléphone, ce qu’il a fait. Voici son avis sur iWilll:
– Il écoute les capsules sonores, mais souvent plus tard que la réception de la notification
– Il apprécie le rythme d’envoi, qui créent la pression nécessaire pour pousser à l’action et les a trouvé intéressants. Leur longueur est bonne, il n’y manque rien, mais il reste demandeur d’une suite.
– Il manque des recettes sur le site iWilll, d’ailleurs un peu difficile à trouver. Il aimerait aussi une liste des courses.
– Il aimerait aussi plus de news.
– Il ne peut plus se passer de la voix d’Angel qui lui apporte confiance en lui et énergie pour poursuivre la recherche de son poids idéal.
En finale, il trouve la méthode iWilll très bonne et s’étonne qu’on en parle pas plus dans les médias.

27 janvier 2015

Bien décrypter les étiquettes :

A retenir :

1° Il faut lire les étiquettes : elles sont obligées légalement de vous informer sur ce qu’il y a vraiment dans la paquet : souvent assez différent de la photo sur l’emballage !

2° les ingrédients sont classés par ordre d’abondance : les premiers sont les plus importants dans l’aliment.

3° le piège : les « sucres ajoutés » : ce sont des sucres industriels pas chers à base d’amidon de maïs, de blé ou de pomme de terre. Ils favorisent le surpoids !

Exemple : le sirop de glucose-fructose utilisé entre autre dans les sodas.

4° Vérifie bien la mention « dont sucres » dans les glucides : lorsque son pourcentage est élevé, c’est un signal d’alarme !

27 janvier 2015

Le point AM : Assez Mangé

Comment s’arrêter à temps, quand le corps a reçu assez d’aliments, et que tout ce qu’on va y ajouter ne servira qu’à former des réserves, sous forme de graisse.

Les 5 règles pour que les signaux du corps arrivent jusqu’au cerveau

1° Manger lentement

2° Manger à petites bouchées

3° Ne pas remplir trop son assiette, et surtout ne pas vouloir la finir à tout prix

4° Ne pas se resservir

5° Rester attentif à la baisse du plaisir gustatif ! C’est LE signal

27 janvier 2015

Une campagne-choc australienne

Rethink Sugary Drink

https://www.youtube.com/watch?v=Naj5NIVl4mw