Pourquoi est-ce contreproductif et de comptabiliser chaque jour ses calories ?

Comptabiliser constamment ses calories conduit à un comportement obsessionnel qui finit par provoquer le découragement

 

Mais surtout, il détourne l’attention du véritable objectif : la relation avec son corps.
On ne mange pas des chiffres, mais des aliments qui, en plus de l’énergie dont notre métabolisme a besoin, doivent nous apporter le plaisir de manger, intact et sans culpabilité.

Si les efforts pour perdre du poids sont ressentis comme une punition, ils ne sont pas soutenables à long terme ! La seule façon de réussir est de ressentir plus de plaisir à perdre du poids qu’à manger mal ou trop. Se faire plaisir est la cœur de la motivation.

Focaliser son attention sur des directives extérieures, d’ailleurs pas nécessairement adpatées à votre propre cas, c’est se tromper de maître. Le vrai maître c’est votre propre corps et ses signaux qui sont un baromètre bien plus exact de vos besoins, à nul autre exactement pareils.

Si le « plaisir » (de la gourmandise) a été assez puissant pour causer un surpoids malgré l’inconfort qu’il entraîne, pourquoi ne serait-il pas assez puissant pour vous permettre de faire le chemin inverse ?

Dépendre des instructions de quelque gourou, c’est rester en dépendance, alors que la condition absolue pour maigrit c’est rependre son autonomie et son indépendance non seulement des influences externes (publicité, influences, environnement), mais aussi et surtout de ses propres pulsions inconscientes, fruit de l’éducation et des habitudes. Avec iWilll®, reprenez le contrôle de votre corps, ne le laissez à personne d’autre vous dicter votre comportement.

Devenez au contraire autonome et responsable de votre corps, en apprenant à le gérer sans dépendre de qui que ce soit. Ce n’est pas qu’un savoir, mais un savoir-faire.

Toutes les calories ne se valent pas : il y a des aliments qui aident à manger moins, et d’autres qui poussent au grignotage. Mieux vaut savoir bien choisir que compter mécaniquement.

La connaissance des valeurs caloriques des aliments ou des activités physiques ne doit être utilisée qu’en tant que valeur de référence et de comparaison pour estimer le montant total de la prise calorique comparée au besoin métabolique, et prendre conscience de l’intérêt des activités physiques. Une liste de référence sera suffisante pour ces estimations, qui ne doivent jamais devenir une comptabilité, qui serait d’ailleurs par nature très imprécise.

Maigrir avec iWilll

C’est une nouvelle méthode qui vous permettra de maigrir une fois pour toutes, sans tout reprendre dans les deux ans.

Je commence »

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter