MAIGRIR SANS REGIME? OUI, MAIS PAS SANS CERVEAU


« La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent. »
Albert Einstein. 

 

Pourquoi est-ce que nous persistons à manger trop (ou mal) alors que nous avons décidé le contraire ?

La réponse est dans notre cerveau, pas dans notre estomac ! Savoir maigrir, ça s’apprend aussi avec son cerveau.

 

Nos 4 ennemis intimes:

 

1° La résistance

Bien caché dans notre cerveau reptilien, le plus ancien de notre évolution, subsiste un mécanisme destiné à nous protéger des famines, hérité de l’âge des cavernes. Dés que l’on s’en prend à sa portion habituelle de calories en commençant un régime, Il réagit en stockant prudemment des graisses (de l’énergie en réserve) et envoie des signaux de faim de plus en plus insupportables.
La bonne nouvelle, c’est qu’on va pouvoir tromper sa vigilance.
La Reprogrammation Alimentaire et Mentale NE provoquera PAS votre instinct de survie.

  • Plan alimentaire raisonnable
  • Réduction calorique progressive et supportable
  • Basée sur des aliments sains, à faible densité calorique.
  • Pas de stress ni culpabilité causée par un objectif de perte de poids trop rapide
  • L’absence de stress et la Pensée Positive sont des messages psychologiques compris par l’inconscient.
  • Manger en utilisant la Pleine Conscience devient un acte apaisant pour votre inconscient.

 

2° Les habitudes éducatives et les automatismes inconscients.

Nous sommes « formatés » depuis l’enfance à répéter des comportements incrustés dans notre inconscient. Finir notre assiette. Manger pour grandir. Croire certains aliments nécessaires. Manger à certaines heures, etc. Et d’autres mauvaises habitudes acquises à l’adolescence: manger en lisant, manger en parlant, manger en regardant la TV, manger en pensant à des tas de choses, sauf à ce qu’on a dans l’assiette. Engouffrer comme si on allait manquer.
Pensez que si votre mère avait tendance à vous vous consoler avec des bonbons ou des gâteaux à chaque bobo, c’est gravé au plus profond de vous.

  • La Reprogrammation Mentale est la seule manière de se débarrasser de ces automatismes et de passer de mauvaises habitudes à des bons comportements, bien plus agréables à vivre (et pour tout le monde !).
  • La Pleine conscience appliquée à l’alimentation n’est ni compliquée, ni difficile. Juste un peu d’entrainement avec l’aide de la voix d’Angel dans iWilll, et ses rappels quotidiens pour soutenir votre motivation, le temps d’acquérir les bons réflexes, à vie !
  • Oui, savoir maigrir, ça s’apprend aussi avec son cerveau !

 

3° Les émotions

Chez certains, les émotions font grossir, elles sont plus puissantes leur volonté. Elles pousser à manger trop, notamment du sucré. Ce mécanisme passe par des neurotransmetteurs, des secrétions d’hormones, ce n’est pas seulement dans la tête ! C’est pour cela que savoir maigrir, ça s’apprend aussi avec son cerveau  !

Le stress chronique est une autre cause fréquente de la prise de poids. Spécialement au niveau de l’abdomen, davantage les femmes que les hommes, et davantage les femmes minces que les femmes déjà rondes.

Sur le forum du magazine Psychologies, beaucoup confessent qu’en rentrant du travail, ils ont un besoin « irrépressible  » de se remplir le ventre. Pourquoi? Un travail qui ne les satisfait pas ni intellectuellement, ni affectivement: manger est le moyen facile, portée de main, pour tenter de combler ce manque.

Un régime ou un coaching « non-régimes » (mais régime-quand-même) ne fera qu’ajouter de la frustration, du mal-être, mais pas une solution. Le plaisir de manger doit au contraire rester au centre de la reconquête de son corps et de sa silhouette. Bien sûr.

  • La Reprogrammation Mentale vous aide à identifier le problème et à le contrer.
  • La Pleine Conscience et la Pensée Positive sont deux armes efficaces de première défense contre les émotions.
  • Le contrôle de la respiration apaise déjà naturellement un grand nombre de tensions.
  • Grâce aux rappels quotidiens et aux exercices (simples) d’Angel dans iWilll, vous pourrez utiliser rapidement ces nouvelles armes et changer votre rapport à la nourriture: plus de plaisir tranquille pour plus de santé et moins de poids.

Note: Les psychothérapeutes sont les spécialistes tout indiqués dans les cas chroniques plus difficiles.
 

4° L’enlisement dans sa zone de confort

La résistance au changement est un réflexe largement répandu. Nous sommes tous doués pour une certaine inertie. Pensez à votre ressenti instinctif si on vous demande de changer de place dans un avion ou au cinéma.

S’en tenir à nos habitudes alimentaires, et à nos goûts et dégoûts, est rassurant, et confortable. Dur d’y renoncer. On y pensera demain… ou après-demain…

  • C’est pour cela qu’il fait une « assistance » à votre volonté.
  • L’ange-gardien d’iWilll ne vous laisse pas reporter à plus tard.
  • Il maintient la pression.
  • Sa voix amicale crée un lien qui vous pousse à continuer.
  • Vous ne pourrez même pas faire semblant d’avoir oublié.
  • Angel est l’incorruptible gardien de votre volonté !

 

Oui, savoir maigrir, ça s’apprend aussi avec son cerveau  !

Savoir maigrir, ça s’apprend aussi avec son cerveau !  Comment ?
  • Au lieu de brimer les désirs de votre estomac et d’en souffrir, changez votre rapport à la nourriture: c’est-à-dire ce qui passe par votre cerveau.
  • Focalisez votre attention sur votre propre métabolisme, n’écoutez que les réactions de votre corps; c’est plus important que de compter des calories ou de culpabiliser devant un objectif inscrit sur un calendrier.
  • Comprendre pour ne pas dépendre: apprenez les bonnes règles (scientifiques) et adaptez-les avec votre créativité à votre propre personnalité biologique, pour devenir autonome et responsable de votre silhouette.
  • Ne luttez pas contre votre corps, avancez avec lui dans la reconquête de vos bons comportements. Vous pourrez toujours désobéir aux instructions d’un coach. Mais pas à votre cerveau reprogrammé.

 

Reprogrammer en même temps son cerveau et son alimentation

C’est évidemment la solution. Elle sera définitive.
C’est la nouveauté proposée par iWilll. A l’opposé de toutes les publicités pour des solutions-miracles (et coûteuses) du business de la minceur, elle ne promet ni une illusoire facilité ni une réussite rapide qui serait à l’opposé des nécessités du temps d’adaptation physiologique.
Mais c’est une bonne manière d’appliquer la philosophie d’Einstein.
Laisser croire que maigrir est facile est une arnaque.
iWilll est destiné à celles et eux qui sont capables d’écouter 5 messages d’une minute par jour pendant 4 semaines.
C’est une période d’intense découverte de soi-même, exigeante, qui changera votre rapport à la nourriture, et à votre corps.
Vous les programmez d’avance. Vous pouvez les réécouter toute votre vie, autant de fois que vous voudrez.
Et si iWilll a un prix c’est parce que ce iWilll n’est pas un gadget, et que payer est une excellente motivation contre l’abandon et la procrastination (= je le ferai demain).

Et si après avoir fait tout cela, vous n’avez pas maigri, on vous remboursera.

 

En savoir plus

iwilll, application mobile